Close

Guide du pratiquant de Qi Gong

Qi Gong

Guide du pratiquant

rubon7Le Qi Gong (se prononce Tchi Kong, s’écrit parfois Chi Kong) est à l’origine de la branche « interne » des arts martiaux chinois. Né il y a plus de 2000 ans en Chine. Connu anciennement plutôt sous le nom de Dao Yin, c’est une gymnastique énergétique de santé. Cette technique millénaire est intimement liée à la médecine traditionnelle chinoise et à la philosophie. Ce sont les fondements de sa théorie et de son efficacité. Le travail se fait au travers de mouvements souples et harmonieux, d’étirements, mais également de postures, d’automassages ou de percussions. Le tout alliant respiration et travail mental. Le Qi Gong a pour but d’utiliser notre force intérieure pour faire circuler l’énergie le long des méridiens, les canaux de circulation de QI (l’énergie), utilisés en acupuncture. Ainsi, le Qi Gong permet la libre circulation de l’énergie, le calme des émotions et l’équilibre physique. A l’heure actuelle, certains hôpitaux en Chine se sont spécialisés dans l’utilisation du Qi Gong. Les exercices servent à renforcer les défenses immunitaires et à prolonger la vie en bonne santé, ils ont également des répercussions sur les organes internes. Par ailleurs le Qi Gong a toujours été lié à la pratique des arts martiaux chinois. Nous le pratiquons régulièrement en début ou fin de cours de Taiji Quan ou Wushu. Le style que nous pratiquons principalement est le Dao Yin Yang Sheng Gong. Les enchaînements en musique ont pour but de tonifier et régulariser l’énergie dans les organes et les différents méridiens. Nous pratiquons également des formes utilisant l’éventail, l’épée et le sabre.

Quelles sont les différences entre Qi Gong et Taiji Quan ?

En réalité la différence est parfois ténue, certains styles de Qi Gong (Daoyin Yangsheng Gong par exemple) ont des enchaînements qui sont un mélange de Taiji et de Qi Gong. En Qi Gong, on pratiquera en mémorisant des enchaînements qui favorisent la circulation de l’énergie en fonction des organes ou des différents méridiens d’acupuncture. En Taiji on pratiquera en mémorisant des enchaînements lents et continus pour intégrer les notions d’Axe, de Racines et d’Espace. Aussi bien en Taiji qu’en Qi Gong on parlera de respiration et de concentration.

Peut-on se blesser en pratiquant le Qi Gong et les autres arts martiaux chinois ?

Le Qi Gong et les arts martiaux chinois sont des techniques de longévité. Cependant, de mauvaises postures ou des étirements trop forcés peuvent être à l’origine des blessures. Mais les enseignants sont attentifs et vous apprendrons à vous préserver.

Combien de temps dois-je consacrer au Qi Gong par semaine ?

Il n’y a pas de « temps d’entraînement hebdomadaire idéal » dans le Qi Gong, car chaque pratique est personnelle et dépend des objectifs que l’on se fixe. Une personne qui pratiquera pour s’amuser et se détendre pourra se contenter d’une séance hebdomadaire de 1h car elle constituera un moment de détente suffisant à son bien-être. En revanche, celui ou celle qui désire acquérir des bases solides et une maîtrise des techniques enseignées devra consacrer plusieurs heures à l’entraînement. Un rythme de trois séances hebdomadaires de 1h chacune est une bonne moyenne pour progresser correctement et avancer dans le programme technique.

Peut-on pratiquer en même temps le Qi Gong, le Kung Fu et le Taiji Quan ?

Comme nous l’avons vu précédemment, le Kung Fu et le Taiji Quan sont deux arts martiaux chinois complémentaires. Un pratiquant de Kung Fu pourra se mette au Taiji Quan pour travailler son enracinement, prendre conscience de son espace, et de son axe. Le pratiquant de Taiji Quan pourra suivre des cours de Kung Fu afin de travailler la vitesse, le souffle et son endurance à l’effort. Par ailleurs, le Qi Gong que nous pratiquons est très bon pour soulager le corps après un entraînement intensif et évacuer les tensions. Ces trois pratiques ne sont donc pas du tout incompatibles et peuvent former un tout équilibré.

Est-ce que je peux tout pratiquer, mon âge et ma condition physique sont-ils des limites ?

Tout est possible si dans le club que vous avez choisi les enseignants sont compétents et si c’est dans la politique du club. A vous de demander, mais rien n’interdit de commencer le Kung Fu à 60 ans si on n’a jamais pratiqué auparavant. Tout au plus vous devrez accepter de ne plus pouvoir être aussi rapide et souple qu’à 20 ans.

Qi Gong

Qi Gong

Site Login




Lost your password?

(close)