Image Image Image Image Image
Scroll to Top

To Top

Présentation du Kung Fu – les styles externes

Le Kung Fu est un art martial chinois. Ses techniques ont été mises au point pour permettre aux combattants d’abord de fortifier leur corps pour le rendre puissant, rapide, tonique et souple, mais également pour être victorieux au combat par la maîtrise de nombreuses formes de combat à mains nues et avec armes.

Classiquement, le Kung Fu fait partie des arts martiaux externes, alors que le Taiji Quan est considéré comme un art martial interne. Si à l’origine la finalité de ces deux pratiques était la maîtrise du corps pour le combat, leur approche et leur enseignement sont différents.

En Kung Fu, les pratiquants s’entraînent à fortifier leurs corps. En Taiji Quan, le corps commence par apprendre à se relâcher, se détendre, s’enraciner, et les pratiquants travaillent avec lenteur et calme tout en cherchant la tonicité.

La branche bouddhiste de Shaolin et la branche taoïste de Wudang

Au VIe siècle, le moine indien Da Mo (ou boddhidarma) se serait rendu au Monastère de Shaolin pour y enseigner le bouddhisme. Trouvant les moines en mauvaise santé, il leur enseigna non seulement des techniques de Qi Gong, mais également des techniques de combat afin qu’ils puissent se défendre si leur monastère était attaqué. C’est ainsi que serait né le Wushu.

On admet qu’il existe en Kung Fu environ une centaine de styles de base, ce qui, avec leurs variantes, constitue un peu plus de 350 styles différents.

Le Kung Fu a, depuis les années 1950, trouvé une nouvelle forme d’expression appelée wushu moderne. Basé sur les styles traditionnels, le Wushu moderne est plus gymnique, plus spectaculaire que les styles d’origine. Il est pratiqué en compétition. Parallèlement une forme sportive de combat s’est développée, le Sanda.

A l’École Phenix et Dragon, nous pratiquons à la fois des formes traditionnelles (Tang Lang Quan, Shaolin Quan) de Kung Fu et des formes modernes (Chang Quan, Sanda).

Tang Lang Quan

Le Tang Lang Quan ou « Boxe de la Mante Religieuse », est un style originaire de Chine du Nord.

D’après la légende, cette école de boxe aurait été fondée par un certain Wang Lang vers 1650 ap. J.-C. Un jour, alors qu’il demeurait sous un arbre, son regard fut attiré par un spectacle singulier. A ses pieds, une frêle mante religieuse s’attaquait férocement à une cigale bien plus grosse qu’elle. La mante finit par l’emporter grâce à ses attaques efficaces. Wang Lang décida d’analyser les techniques de ce téméraire insecte afin d’en transposer l’état d’esprit aux arts martiaux. Il s’en retourna à Shaolin avec cette nouvelle méthode.

Le Tang Lang est aujourd’hui divisé en plusieurs courants : Qi Xing (Sept Étoiles), Taiji Meihua (Fleur de Prunier), etc. Notre courant est le Tang Lang Taiji Meihua. Nous pratiquons aussi quelques techniques de Qi Xing. Actuellement nous avons harmonisé notre enseignement avec l’École de Mario Mandra à Milan, en Italie, Tana di Dragoni, qui pratique le Tang Lang Taiji Meihua. Il vient assurer 2 séminaires par an dans notre Formation.

Shaolin Quan

Le Shaolin Quan est un style énergique, vigoureux et en force : les coups sont puissants, les postures sont larges, les déplacements amples, les techniques s’enchaînent sans temps mort. C’est un regroupement des différents styles pratiqués par les moines de Shaolin.

Chang Quan

Le Chang Quan (boxe longue) est un style plus gymnique et gracieux : des mouvements rapides et amples, des postures basses, des sauts. Pour ce style, il faut travailler la souplesse et être aussi très tonique.

Sanda

Le Sanda (ou la forme sportive du combat Kung Fu) est une forme de combat qui se pratique avec des gants de boxe, un protège-dents, des protège-tibias. Les endroits particulièrement sensibles du corps sont aussi protégés. En Sanda, les techniques utilisées sont les attaques de poings, de pied, et les projections. Nous apprenons également des techniques de Qin Na (se prononce « Tchinna »). Il s’agit de méthodes de luxation des articulations.

Les enchaînements et formes de Kung Fu enseignés à l’École Phénix et Dragon appartiennent à ces quatre styles et s’articulent autour d’enchaînements et de formes à mains nues, de formes avec armes (bâton, nunchaku, sabre, épée…), de Qin na, de Self Défense.

Wudang Quan

A partir de 2016, nous avons également introduit l’épée de Wudang, style d’inspiration Taoïste. Notre référence est le moine Taoïste Ming Yue, héritier de la 15e génération du style Xuanwu de Wudang. Il est également notre référent pour le Taiji Wudang.