Image Image Image Image Image
Scroll to Top

To Top

Présentation du Qi Gong

Le Qi Gong (se prononce tchi cong) est la gymnastique énergétique chinoise de santé (le « yoga » chinois). Cette technique millénaire est intimement liée à la médecine traditionnelle chinoise et à sa philosophie, qui sont les fondements de sa théorie et de son efficacité. La pratique du Qi Gong en régénérant l’énergie grâce au contrôle de la respiration, du geste et de la pensée, sert à renforcer les défenses immunitaires et à prolonger la vie en bonne santé. En effet, le Qi Gong développe et accumule l’énergie dans le Dan Tian (centre d’énergie situé au niveau de l’abdomen), et la met en circulation par les méridiens. Cela conduit à plus de détente et de souplesse, à plus de vitalité et à un équilibre psychosomatique amélioré. Il participe à une meilleure prévention des maladies. Le travail se fait au travers de mouvements souples et harmonieux, d’étirements, mais également de postures, d’automassages ou de percussions. Le tout alliant respiration et travail mental. Ainsi, le Qi Gong permet la libre circulation de l’énergie, le calme des émotions et l’équilibre physique. Le Qi Gong est né il y a plus de 2000 ans en Chine et était connu anciennement plutôt sous le nom de Dao Yin. Le style que nous pratiquons principalement à l’école Phénix et Dragon est le Daoyin Yangsheng Gong (Qi Gong pour préserver la santé). Les enchaînements se font le plus souvent en musique. D’autres styles de Qi Gong sont plus méditatifs, comme le Wudang. Le Daoyin Yangsheng Gong est lui constitué d’une série d’exercices physiques, respiratoires et psychiques, mis en forme par le Professeur Zhang Guang De dans les années 60 et 70, basés sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise. L’une des caractéristiques des exercices du Daoyin Yangsheng Gong sont les mouvements en torsion, en spirale. Le Daoyin Yangsheng Gong comprend des exercices de base et exercices de régulation (corps – respiration – mental – Qi et Sang), des exercices pour les troubles des principales fonctions des organes et pour les pratiquants plus expérimentés, le Professeur Zhang Guang De a créé 3 Taiji « de la paume » à mains nues ainsi que d’autres formes de Taiji à l’éventail, à l’épée, au sabre… qui associent les principes du Taiji Quan traditionnel avec l’étirement des méridiens et la stimulation des points d’acupuncture. En Chine, le Daoyin Yang sheng Gong est reconnu par le ministère de la santé, le ministère du sport et la fédération chinoise de Wushu (arts martiaux chinois). Les enchaînements et formes de Qi Gong (style Daoyin Yangsheng Gong) enseignés à l’Ecole Phénix et Dragon sont les suivantes :
  • Formes courtes pour les organes
  • Formes longues de Taiji Qi Gong à mains nues
  • Formes longues de Taiji Qi Gong à l’éventail, épée, sabre…
Mais également :
  • Formes de Wudang Qi Gong
  • Formes de Zhi Neng Qi Gong